Loading...
Retour en haut

Rééducation périnéale et pelvienne

À la Clinique de rééducation pelvi-périnéale de Québec

____

Logo - Clinique de rééducation pelvi-périnéale

La Clinique de rééducation pelvi-périnéale de Québec est un service spécialisé offert par Apex Physio dans ses trois succursales de Québec ainsi qu'au point de service de Lévis. Nos physiothérapeutes spécialisés sont formés pour traiter la douleur périnéale et pelvienne et la perte de contrôle urinaire et/ou fécal et les douleurs pelviennes. Notre expertise s'adresse tant aux femmes qu'aux hommes, enfants et aînés.

Les problèmes périnéaux et pelviens sont encore aujourd'hui trop fréquents. Que ce soit à la suite d'une chirurgie, d'une grossesse, à la course à pied ou autre, il existe des solutions efficaces.

Téléchargez notre dépliant à conserver

Capsules informatives

Consultez nos capsules détaillant différentes facettes de la rééducation périnéale et pelvienne :

La rééducation périnéale, c'est pour qui?

Cette approche se veut indiquée pour traiter les problèmes en cas de :

Le déroulement d'une séance

  • Questionnaire visant à identifier les problématiques
  • Évaluation détaillée du bassin (plancher pelvien, abdominaux et positionnement des organes pelviens)
  • Lorsque requis, évaluation par biofeedback
  • Analyse de la condition lors d'activités spécifiques (course, sauts, etc.)
  • Explication de votre condition et discussion des avenues de traitements
  • Conseils et exercices adaptés à votre problématique

Il est important de rappeler que la physiothérapie périnéale et pelvienne s’appuie sur des évidences scientifiques pour les soins de dysfonctions urinaires, sexuelles et fécales. Son efficacité est reconnue médicalement.

L’incontinence urinaire peut sembler banale puisqu'elle est très fréquente. En effet, on estime que 5.4 millions de personnes en sont affectées au Canada! Fréquente, l’incontinence urinaire l’est certainement ; mais banale? Pas du tout!

Les effets néfastes liés à l’incontinence urinaire sont nombreux :

  • Irritations cutanées;
  • Infections urinaires;
  • Diminution de la participation aux activités physiques et sociales;
  • Conséquences économiques (coûts estimés entre 1000 et 1500$ par année par personne);
  • Isolation et dépression;
  • Augmentation du risque de chute chez les personnes âgées;
  • Première raison d’admission en soins de longue durée chez les aînés.

Témoignage de Caroline, 37 ans, maman de 3 enfants :

« Pour moi, les fuites urinaires ont commencé dès la naissance de mon premier enfant. Elles me surprenaient de temps à autre à l’éternuement, mais ça ne me dérangeait pas trop. Après les grossesses suivantes, la situation s’est dégradée; j’en avais lorsque je riais, lorsque je jouais dehors avec les enfants… j’en avais à tout moment! Lorsque j’ai réalisé que cela me limitait même dans mon retour à l’exercice physique, je me suis décidée à consulter.

Quelle surprise! Des exercices simples à faire à la maison m’ont permis de retrouver le contrôle de ma vessie rapidement! Mon seul regret : ne pas y être allée avant! »

Les fuites urinaires peuvent être fréquentes et abondantes, ou légères et occasionnelles : elles peuvent s’améliorer en physiothérapie peu importe leur sévérité. Il n’y a aucune raison de tolérer ce problème plus longtemps puisqu'il existe des solutions simples et efficaces pour le régler, sans médication, sans chirurgie et sans douleur. Lorsque vous consultez en rééducation périnéale, différentes interventions peuvent être utilisées lors des traitements. Voici quelques exemples de modalités qui pourraient vous être proposées :

  1. Les exercices du plancher pelvien :
    Bien que les fameux exercices de Kegel soient bien connus, ils sont souvent incomplets et insuffisants. Pour favoriser la continence, un plancher pelvien doit être fort, rapide, avoir une bonne endurance et un bon tonus.
  2. Le biofeedback (rétroaction biologique) :
    Lorsqu’il est difficile de bien ressentir les exercices du plancher pelvien, il est possible d’utiliser un appareil qui vous permettra de voir vos contractions musculaires simultanément sur un écran. Un outil très apprécié et extrêmement motivant!
  3. La rééducation de la vessie avec journal urinaire :
    Lorsque les envies d’uriner sont trop fréquentes (>8x/jour) et/ou sont très pressantes, la rééducation de la vessie est tout indiquée. Elle vise à vous enseigner des stratégies efficaces pour retrouver de saines habitudes de vidange de la vessie.

Mais, est-ce que ça marche vraiment?

Oui! La recherche médicale est formelle à ce sujet : les exercices du plancher pelvien ont la plus forte recommandation des experts* (GRADE 1) pour traiter l’incontinence urinaire d'effort et d'urgence!

La recherche est aussi catégorique : les exercices du plancher pelvien sont beaucoup plus efficaces lorsqu'enseignés par un professionnel. Comme quoi, rien de mieux que des exercices sur mesure !

*Incontinence, ICS, 2013

Plusieurs conditions de santé sont associées à l’incontinence urinaire. Nous évaluons et intervenons aussi sur l’incontinence urinaire auprès de personnes qui ont eu un ACV, un cancer de la prostate, un cancer gynécologique ou colorectal, qui sont atteintes de sclérose en plaques, de Parkinson, de fibrose kystique, etc.

N'attendez plus et consultez une de nos physiothérapeutes en rééducation périnéale et pelvienne dès aujourd'hui!

Les douleurs dans la région périnéale peuvent se présenter de diverses façons. Que ce soit de la douleur lors des rapports sexuels, lors de la position assise, ou bien même parfois sans raison clairement identifiable, les douleurs périnéales affectent grandement la vie des personnes qui en sont aux prises et ce, peu importe les éléments déclencheurs. On nomme « vulvodynie » toute douleur dans la région vulvo-vaginale, mais ce terme peut être précisé selon les symptômes ressentis. Par exemple, une forme bien connue de vulvodynie est la «  vestibulodynie provoquée », soit une douleur à l’entrée vaginale (le vestibule) qui sera typiquement ressentie lors des rapports sexuels. Une autre condition fréquemment vue en rééducation périnéale est la névralgie pudendale, soit une problématique de compression ou d’irritation du nerf pudendal (nerf honteux) qui peut provoquer des sensations de type brûlure dans la région du périnée.

On estimait en 2006 que 25% des femmes rapporteraient un épisode de vulvodynie au cours de leur vie (Reed, 2006). Les douleurs périnéales, ce n’est donc pas aussi rare que l’on pourrait le croire. Les chercheurs ont fait de grands pas sur notre compréhension des douleurs périnéales au cours des dernières années. Bien qu’il existe encore plusieurs interrogations concernant cette problématique, nous savons désormais que dans la majorité des cas de douleurs périnéales, on retrouve de l’hyperactivité au sein des muscles du plancher pelvien. On retrouve typiquement de la raideur et de la tension dans les muscles du plancher pelvien (ces muscles qui s’étendent du pubis jusqu’au coccyx) chez les personnes souffrant de douleur périnéale. Bien que plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes, les hommes ne sont pourtant pas à l’abri de douleur dans la région pelvienne. L’hyperactivité des muscles du plancher pelvien chez les hommes peut également être associée à de la difficulté érectionnelle, une diminution d’endurance lors des rapports sexuels, ainsi que des douleurs orgasmiques.

Les impacts associés à cette problématique douloureuse sont nombreux :

  • Diminution des activités sexuelles ;
  • Diminution de la satisfaction lors des activités sexuelles ;
  • Difficulté mictionnelle (à uriner) et à la défécation (constipation) ;
  • Diminution des activités physiques ;
  • Détresse émotionnelle ;
  • Anomalies posturales ;
  • Limitations au travail, etc.

Témoignage de Marie-Ève, 26 ans :

« Je n’avais jamais connu de difficulté lors des relations sexuelles avec mon partenaire. Puis, une année, j’ai eu quelques infections vaginales qui ont été difficiles à contrôler. À la suite de ces infections, les rapports sexuels sont devenus inconfortables. Le temps passait et cet inconfort s’est progressivement transformé en douleur légère, mais je persistais en me disant que ça allait bien finir par se passer. Puis, est venu un temps où la douleur était si aiguë que les relations sexuelles sont devenues carrément impossibles.

Mon médecin de famille, après un examen physique, a diagnostiqué une vestibulite (vestibulodynie). J’ai été référée en physiothérapie, en plus d’entreprendre le traitement médical recommandé. Il m’a fallu beaucoup de concentration pour reprendre contrôle sur les muscles de mon périnée, mais avec l’aide de ma physiothérapeute, j’y suis arrivée. Enfin, j’envisage la sexualité d’un regard positif à nouveau. »

Il est essentiel de confirmer auprès de votre médecin que ces douleurs ne sont pas d’origine infectieuse avant d’entreprendre les traitements. Lorsque toute pathologie infectieuse est éliminée, il est possible d’évaluer et de traiter ces douleurs en rééducation périnéale. La douleur périnéale est comme un grand casse-tête : il y a souvent plusieurs pièces au puzzle, pas seulement l’hyperactivité des muscles du plancher pelvien. Les physiothérapeutes de la Clinique de rééducation pelvi-périnéale de Québec ont reçu des formations avancées dans le traitement des douleurs pelviennes et périnéales. Elles seront en mesure d’adresser les différentes structures impliquées et associées à votre douleur (musculaires, neurales, articulaires, myo-fasciales, etc.), ce qui vous permettra d’améliorer rapidement votre condition.

Lorsque vous consultez une de nos physiothérapeutes pour des douleurs périnéales, différentes interventions peuvent vous être proposées lors des traitements. Voici quelques exemples de modalités thérapeutiques fréquemment utilisées :

  1. Les techniques de relâchement du plancher pelvien :
    On oublie le renforcement ; ici, on souhaite plutôt une relaxation des muscles du plancher pelvien. Avec des exercices spécifiques, des techniques de relaxation et de respiration, l’hyperactivité des muscles qui contribuent à votre douleur peut être contrôlée.
  2. Le biofeedback (rétroaction biologique) :
    Lorsqu’il est difficile de bien ressentir le relâchement du plancher pelvien, il est possible d’utiliser un appareil qui vous permettra de voir les réactions musculaires simultanément sur un écran. Un outil fort apprécié pour comprendre plus rapidement comment contrôler ces muscles.
  3. La thérapie manuelle :
    Lorsque l’hyperactivité des muscles du plancher pelvien est présente depuis un certain temps, il n’est pas rare que ces muscles perdent un peu de leur souplesse habituelle. Il est nécessaire d’assouplir ces tissus par le biais de techniques manuelles précises afin de retrouver la mobilité de ces tissus mous. Une approche de mobilisations myo-fasciales spécifique au plancher pelvien et aux muscles en périphérie (hanches, bassin, etc.) fait régulièrement partie du plan de traitement en présence de douleurs pelviennes et périnéales.

N'attendez plus et consultez une de nos physiothérapeutes en rééducation périnéale et pelvienne dès aujourd'hui!

Nos physiothérapeutes formés en rééducation périnéale et pelvienne

Stéphanie Bernard, pht, M. Sc
Christine Boudreault, pht
Anne Cloutier, pht
Sandra Phaneuf, M. pht

Obtenez un rendez-vous rapide, de jour comme de soir, en appelant au 418 845-5844 ! Appeler dès maintenant
Visitez la section Nous joindre pour connaître les coordonnées de nos trois cliniques et de notre point de service de Lévis.