Dodo sur le dos

À la fin des années 90, le gouvernement du Québec a lancé la campagne Dodo sur le dos … pour la vie. Afin de diminuer le risque de mort subite du nourrisson, plusieurs recommandations ont été faites, dont celle de placer les enfants sur le dos lors des périodes de sommeil. Bien que ces mesures se soient avérées efficaces au niveau du taux de mortalité, une augmentation du nombre de plagiocéphalie positionnelle a par la suite été observée. À l’époque, une plagiocéphalie était observée une fois sur 300 cas alors que de nos jours on parle d’une fois sur 60 cas. Les avantages étant largement supérieurs aux inconvénients, on recommande toujours aux parents de placer leur enfant sur le dos la nuit et lors des siestes.

La plagiocéphalie

La plagiocéphalie se caractérise par un aplatissement d’une portion du crâne de l’enfant. Lorsque plus sévère, le plat observé à l’arrière de la tête peut être accompagné d’un bombement au niveau du front et d’une asymétrie au niveau du positionnement des oreilles. Souvent, les parents s’aperçoivent que leur bébé a la tête plate en lui lavant les cheveux.

La plagiocéphalie se produit lorsqu’une portion de la tête, encore malléable chez les bébés, est en appui sur une surface ferme de manière prolongée (lit, coquille, tapis d’éveil, balançoire, siège vibrant, etc.).

La rééducation pédiatrique

Lorsque prise en charge en bas âge, la plagiocéphalie peut être corrigée. Une évaluation détaillée de la condition de votre enfant permettra de bâtir un plan de traitement personnalisé aux besoins de votre bébé. Un travail d’équipe alliant le médecin, le physiothérapeute et les parents permettra d’optimiser les résultats.

L’éveil sur le ventre

Afin de balancer le temps passer sur le dos, il est essentiel de placer les bébés sur le ventre lors des périodes d’éveil. Plusieurs petites séances sur le ventre seront donc à privilégier. Votre enfant déteste être placé dans cette position? Plusieurs astuces pourraient lui permettre d’apprécier davantage cette position et de développer ses habilités motrices. N’hésitez pas à consulter un physiothérapeute de la division pédiatrie d’Apex Physio.

Pour en savoir plus sur le service de rééducation pédiatrique d’Apex Physio.

L’opinion des spécialistes

Au début du mois de novembre 2017,La Presse+ a publié un dossier complet sur le sujet. On y déplore le nombre élevé de cas de plagiocéphalie. On aborde la détection et l’apparition de la tête plate, le traitement, le port de l’orthèse crânienne (casque correcteur) et les conseils généraux sur le positionnement de l’enfant.

Pour consulter ce dossier de Nadielle Kutlu collaboratrice de La Presse +

torticolis, placiocéphalie
Apex physio